QUELQUES MOTS SUR MATHIEU

Fred Pellerin

Ça traînait comme une idée dans la grande boîte de l'instrument à Désy. Il a su lui donner le temps de germer doucement, De prendre ses formes, son ampleur, son total, Et de se poser sur un disque. Contrebasse & marées. Tu te méfies pas, Puis la première nouvelle que tu as, C'est que c'est devenu la bande sonore du dimanche matin, Ou le silence habillé d'un après-midi tranquille.

Johanne Aubry
Programmatrice Théâtre de la ville (Longeuil)

Contrebasse & marées c'est de la musique pour le cœur. Une traversée toute en douceur dans un monde lumineux. Une œuvre musicale où la virtuosité et la maturité rencontrent la jeunesse, pour le plus grand plaisir de nos oreilles ravies.

Émile Proulx-Cloutier

C’est un virtuose de la contrebasse polyphonique et il est d’une infinie beauté à voir et à entendre jouer. Il s’agit vraiment d’un beau disque et d’un bel objet à découvrir en spectacle.

Michel Rivard

La virtuosité ne s'adresse pas toujours à l'âme Ce n'est pas le cas de Contrebasse et Marées Mathieu Désy, Paul Picard et Charles Papasoff parlent une langue que le coeur reconnait au-delà de l' immense maîtrise de leurs instruments ces trois-là nous chantent à l'oreille une image de ce que pourrait être la paix intérieure ça fait du bien contrebasse sans limite de Mathieu dentelle percussive de Paul clarinette basse chantante de Charles merci et merci Mathieu d'avoir confié ta vision à ces beaux amis pour nous la transmettre

Catherine Major

"Mathieu Désy est un de nos très grands... Autant pour son jeu d'une extrême finesse, que pour sa sensibilité de compositeur. Son approche polyphonique de l'instrument est unique et originale... Tout comme sa personnalité d'ailleurs ;) Contrebasse & marées est un très beau disque... Il faut l'écouter et le ré écouter!"


 
   
 

L'ALBUM
CONTREBASSE ET MARÉES :

Premier opus pour Mathieu Désy, il est ici accompagné
par Charles Papasoff à la clarinette basse et Paul Picard aux percussions.



Le trio mise sur la virtuosité d’ensemble pour vous proposer une musique
imagée, introspective et surprenante!,
simplement, sans contraintes ni souci des frontières
entre le jazz, la musique écrite, la musique de film, du monde ou de l’univers!



ÉCOUTER L'ALBUM


 
 
CONTREBASSE & MARÉES a pour source une révélation se destinant à réconcilier la tempête perpétuelle entre le Bien et le Mal, la Musique classique et le Jazz… ou peut-être est-ce le contraire? Formé de trois musiciens affluents, l’ensemble crée un subtil mélange entre les polyphonies « sensinovatrices » de Mathieu Désy, le jeu de clarinette basse « introspexplosive » de Charles Papasoff et celui des percussions « spectentaculaires » de Paul Picard. Cette orchestration inusitée de la clarinette basse, des percussions et de la contrebasse polyphonique colore avec douceur les compositions originales de Désyet de Papasoff à travers une sonorité peu exploitée. La chaleur qui émane de la subtilité du jeu des trois musiciens se fait immédiatement ressentir : méditatives, imagées et accessibles. Charles Papasoff, enfaisantventer la clarinette basse,apporte au groupe un jeu ponctué d’histoires mélodiques qu'il inscrit dans ses solos. Paul Picard, à bord de son instrument, dérive du rôle traditionnel du batteur en faisant cohabiter les ambiances passées et futures. Mathieu Désy, aux oscillations de sa contrebasse polyphonique, peut soutenir, d’une façon avant-gardiste et sobre, le flot d’investigations que suggère sa musique dans les plongées de ses basses harmonies. À la faveur de la virtuosité du groupe, mais surtout de l’ensemble, les compositions se révèlent franchement originales et surtout, interprétées avec finesse et doigté. Respirez profondément et ouvrez vos esgourdes : l’album Contrebasse & marées garde le cap, simplement, sans contraintes ni souci des frontières entre le jazz, la musique écrite, la musique de film, du monde ou de l’univers!



PROCHAINS CONCERTS



4 JUILLET 2015

Montréal, QC., Festival internationale de Jazz de Montréal, Scène , 19h

Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin (concert gratuit)
www.montrealjazzfest.com

1 AOUT 2015

Escoumins, QC., On jazz sous la lune, 20h
http://www.odysseeartistique.jimdo.com

18 AOUT 2015

Vaudreuil, QC., Concert extérieur 20h

27 SEPTEMBRE 2015

Verdun, QC., Centre Culturel de Verdun, 14h

5955, rue Bannantynem, Montréal, H4H 1H6

*Les billets seront offerts gratuitement dans le cadre des Journées de la culture

 

31 OCTOBRE 2015--- REPORTÉ AU 10 DÉCEMBRE 2015

Beloeil, QC., Centre Culturel de Beloeil, 20h

600 rue Richelieu, J3G 5E8, Qc.Ca

http://www.diffusioncoulisse.ca

3 DÉCEMBRE 2015

 Saint-Jean-sur-Richelieu, QC.,Café théâtre du vieux Saint-Jean, 18h

190 rue Laurier, Saint-Jean-sur-Richelieu, J3B 2K3, QC.CA

http://www.spec.qc.ca

4 DÉCEMBRE 2015

Longeuil, QC., Théâtre de la Ville, 20h

150 rue Gentilly E., Longeuil, J4H 4A9, QC.CA

http://www.theatredelaville.qc.ca

7 FÉVRIER 2015

Sainte-Geneviève, QC., Salle Pauline Julien, 20h

15615 Boul. Gouin O., Sainte-Geneviève, H9H 5K8, QC.CA

http://www.pauline-julien.com






MATHIEU DÉSY

Contrebassiste et compositeur de formation, Mathieu Désy a choisi de développer ses techniques sur une contrebasse à cinq cordes. Sa formation, son expérience et son instrument lui valent aujourd’hui la polyvalence qui lui permet d’être actif dans tous les domaines de la contrebasse (jazz, classique, populaire).

Depuis plus de dix ans, il s’acharne à développer sa vision contrebassistique de ce qu’il appelle la « contrebasse polyphonique ». Mise de l’avant dans son projet solo ainsi qu’avec Contrebasse & Marées, son approche unique de l’instrument inscrit une grande évolution dans le domaine. Il complète présentement un doctorat en interprétation classique à l'Université de Montréal, alors qu'il y compose une méthode destinée à la contrebasse polyphonique.

On a pu le voir partager la scène et collaborer sur disque avec des musiciens dont il a grande estime, tels Érik Truffaz, Claude Lamothe, Charles Papasoff, Matt Herskowitz, YvesLéveillé, Marie-Thérèse Fortin, Jerry DeVilliers jr., Richard Desjardins, Coral Egan, David Laflèche, Rick Haworth, Émilie-Claire Barlow, Alex McMahon, Jocelyn Tellier, Michel Fugain, Jean-François Groulx, Alvaro Pierri, Affrodizz, Catherine Major, Fred Pellerin, Amylie, Émile Proulx-Cloutier Ariane Moffatt et bien d’autres.

Il est récipiendaire d’une bourse du CALQ 2011 pour son projet personnel jazz, dont l'album est présentement en production, ainsi que de cinq prix ADISQ pour ses collaborations musicales avec Fred Pellerin, Catherine Major et Forestare, en plus de recevoir le Grand prix Général Motor’s du Canada 2004 remis par le Festival International de Jazz de Montréal avec sa formation ODD.

Contrebassiste sur un disque platine (Silence, de Fred Pellerin) ainsi que deux disques d'or (C'est un monde, de Fred Pellerin, et Retrouvailles, de Gilles Vigneault) Mathieu a aussi reçu plusieurs nominations et bourses dans divers domaines de l’industrie musicale du Québec. Il a participé à plus d'une vingtaine d'albums et jouit d’une reconnaissance toujours grandissante du milieu artistique.

Sur scène, il tourne principalement avec Catherine Major, Fred Pellerin, Amylie, Émile Proulx-Cloutier et Forestare. Il est activement sollicité à la pige à titre de contrebassiste, bassiste, arrangeur, réalisateur et chef d'orchestre, tant pour des émissions radio/télé que pour la production d'albums. Cet été, il fut, entre autres, Directeur musical et artistique pour l’émission spéciale rendant hommage aux 50 ans de carrière de François Dompierre dont il a signé les arrangements de plus de deux heures de musique de ce dernier en plus de diriger et jouer avec le groupe.

Depuis 2009, il est aussi chargé de cours pour l'UQAM, à titre de professeur de contrebasse populaire, ce qui lui permet de partager sa passion avec les apprenants.

CHARLES PAPASOFF


Charles Papasoff est musicien, compositeur, arrangeur, acteur, réalisateur et producteur. Connu dans le milieu jazz comme saxophoniste baryton mais à l’aise avec plusieurs instruments et dans plusieurs styles musicaux, Charles consacre une grande partie de son temps à la composition et à l’enregistrement.

Ces dernières années, en plus de composer pour le Papasoff Qtet, il a travaillé pour le cinéma, signant des musiques de film tel Le cosaque et la gitane de Nadine Beaudet (Prix Pierre et Yolande Perrault, Rendez-vous du cinéma québécois 2013), Bumrush de Michel Jetté (2011), Le fugitif ou les vérités d’Hassan de Jean-Daniel Lafond (2006) et La lune viendra d’elle même de Marie Jan Seille (nomination pour un Génie, 2004). Le Festival International de Film d’Aubagne (France), lui a confié la direction de la MasterClass de composition en 2011, culminant en un ciné-concert lors de la soirée de clôture.

En danse contemporaine, Papasoff a composé entre autres, les musiques de Plus seule qu’en solo (2004) et Ulysses, nous et les sirènes (2010) pour la cie Système D de la chorégraphe Dominique Porte et de L’homme filigrane pour la chorégraphe française Myriam Naisy de la Compagnie CMN à Toulouse (2000).

Comme réalisateur, il a collaboré avec, entre autres, Coyote Bill pour l’album éponyme (2013), Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers pour Southland (2013) et “…en duo” (Disque de l’année Lys Blues, 2008), Coral Egan pour Magnify (2007) et My Favorite Distraction (Réalisateur de l’année ADISQ, 2004). Comme arrangeur, on le retrouve aussi sur Nocturno de Bïa (2008) et le cd éponyme de Geneviève Toupin (2009).

En tant que saxophoniste, il a participé à de nombreuses sessions d’enregistrements pour une pléiade d’artiste sur de nombreux disques et continue de jouer des concerts et dans les festivals de musique, pour son groupe ou en tandem avec d’autres musiciens, récemment avec Jean Michel Bernard pour le cd Jazz For Dogs (2014) et Mathieu Désy pour Contrebasse & Marées (2014).

Du côté production, plusieurs réalisations sont tributaires de son travail dont les spectacles de Coral Egan à L’Espace Dell Arte (2007), le cd de Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers …en duo (2007) et celui de son ensemble, le Papasoff Qtet, Papasoff Live (2010).

Et finalement, l’acteur Papasoff a tourné dans plusieurs projets ces dernières années dont récemment pour la télévision, Hemlock Grove (2014) Tout sur moi et Toute la vérité (2010), et pour le cinéma, Next Floor de Denys Villeneuve (Meilleur court métrage, Cannes 2008) et In Cold Love de Franck Blaess, où il détient le rôle principal (2009). Au théâtre, il a tenu un premier rôle dans Waiting for Angels de Steve Goldberg (2013).

PAUL PICARD


Percussionniste passé très jeune de la batterie à la percussion, Paul Picard flirte régulièrement entre la pop, le jazz, le rock, le classique et la musique latine. Son jeu unique témoigne de l’expérience qu’il a acquise à travers les époques en côtoyant divers collaborateurs et formateurs réputés. Son approfondissement du maniement des styles et des rythmes de différents instruments de percussion lui permet de jouir d’une reconnaissance dans le milieu artistique depuis quarante ans de carrière.

Paul Picard a collaboré avec quantité de formations et d’artistes sur la scène locale comme sur la scène internationale, tels le Hamilton Philharmonic Institut, le groupe Maneige, Michel Rivard et son trio : le Flybin Band, Zachary Richard, Don Alias’ band, les compositeurs : François Cousineau, Yves Lapierre, Daniel Mercure, Jean-Marie Benoit, Richard Grégoire, Guy St-Onge, Alain Leblanc, Marc Pérusse, Michel Cusson, F.M Lesieur. Les artistes; Mireille Mathieu, Diane Dufresne, Fabienne Thibault, Luc de La Rochellière, Roch Voisine, Gregory Charles, Ima, Isabelle Boulay. Il collabore avec Céline Dion depuis 1995.

Il a participé à nombre d’enregistrements studio pour les albums de ces mêmes artistes ainsi qu’à ceux de jingles et de musique de film. Il a aussi été présent dans plusieurs house bands d’émission télé. Formé au Conservatoire de musique de Québec sous la direction de Louis Charbonneau, Paul Picard a obtenu un Premier prix en percussion en 1974.

Il fut récipiendaire d’une bourse du Conseil des Arts du Canada en 1982 qui lui permit d’aller découvrir, à New York, les musiques afro-cubaine et brésilienne avec Frank Malabe et la musique nord-africaine avec Glen Velez, maître des frame drums ainsi qu’avec David Charles pour son mode d’emploi des petits instruments de percussion en studio.

Tous ses apprentissages lui ont permis par la suite de transmettre son savoir en occupant le poste de chargé de cours au Cégep Saint-Laurent, à l’UQAM ainsi qu’à l’Université de Montréal.

En plus d’avoir composé la trame de dix pièces de théâtre et d’un film, il a fait, en 2009, son propre spectacle : son projet de chansons « pAUL cHOIX ».